© DR / Labo 148 / France 3 Hauts de France / Fablab Channel

 

Théo Yossa, jeune créatif, s’interroge sur l’influence des racines africaines quand on habite à Roubaix. Au gré de rencontres avec 6 créateurs roubaisiens issus de la diaspora africaine et du monde culturel local, il écrit un slam, qui sera le point d’orgue de cette série

Roubaix est une ville de métissages qui compte pas moins de cent langues parlées. Théo de mère française et de père camerounais, il aimerait écrire sur l’influence de cet héritage culturel multiple. Ecrire “avec et pour les autres”. Il part à la rencontre des personnages emblématiques de la diaspora africaine et du monde culturel local : producteur musical, “sapeur”, danseuse, rappeuse, etc.

 « L’IDÉE, C’EST D’ÊTRE UN CAMÉLÉON »

Lunettes aux montures design, sapes importées directement du futur, Lunzi Agbogan, aka “Bash” affirme “croire en la vie.” Et celle-ci semble lui donner raison. A 25 ans, master de commerce international en poche, il porte déjà plusieurs casquettes. Directeur artistique du jeune label de musiques, Bamy Prod, Lunzi fait aussi partie (aux côtés de Joël Soglo, autre personnage du film) des fers de lance d’Anti-Fashion, un collectif qui ambitionne de faire bouger l’industrie du vêtement, mettant l’upcycling au coeur de sa démarche. S’il vient du milieu hip-hop, Lunzi a troqué le micro voici quelques années pour tenter sa chance en coulisse, côté production. Son label s’inscrit dans le créneau afro, nouvelle scène musicale tendance aux sonorités africaines contemporaines et remixées. C’est lui que Théo a choisi pour l’aider à élaborer une instru sur mesure pour son slam. Dans le studio d’enregistrement que Lunzi partage avec Sam, saxophoniste et beatmaker, Théo amorce des recherches sonores entre deux confidences et ses souvenirs sensoriels refont surface.

Des racines et des rêves : Lunzi (Bash) 2/6

 

Une série documentaire de 6x10′ et son clip, co-écrite par Flora Beillouin, Quentin Obarowski, les membres du @labo148 et Julien Pitinome, réalisée par Quentin Obarowski, et signée « Les Haut-Parleurs ».

Une coproduction France 3 Hauts de France et de Fablachannel avec la participation de  Pictanovo et du CNC .

Un projet collaboratif avec le Labo148 de la Condition Publique et l’ ESJ Lille.

Dans le cadre de la @SaisonAfrica2020 avec l’Institut Français.

Retrouvez  l’ensemble de la série sur le site de France 3 Hauts de France  – CLIQUEZ ICI 

A diffuser sans modération !