Cultures • Médias • Productions

Faut-il grandir ?

@ Brèches – Raphaël Martinez CHRONIQUES FAMILIALES Faut-il grandir ? par Anne-Sophie Berard Ma production est une interrogation sur ce que suppose le fait de grandir. J'y propose une réflexion sur la capacité, commune à l'enfant et à l'artiste, d'inventer des voies nouvelles et désirables, en...

Edito – SE CONFINER – SE RELIER

© Julien Pitinome - Collectif OEILEDITO  "Confinement général", "distanciation sociale", "#stayhome" : autant d’injonctions qui ont rejoint l’étrange lexique en vigueur dans cette deuxième décennie du XXIe siècle. Alors que nous essayons tous de donner un sens à notre vie en prévision d'une issue...

Créer un média pour se raconter

Rencontre avec ... Créer un média pour se raconter par Anne Bocandé   Sanaa Carats vient de publier le 3ème numéro de son « blingzine » hip-hop. Une aventure médiatique et entrepreneuriale qu’elle mûrit depuis quelques années, son regard nourri des magazines qu’elle chine depuis l’enfance et le...

Algérie Chouhada

CHRONIQUES FAMILIALES Algérie Chouhada par Narimane Baba Aissa L’histoire commence dans la rue à Alger, sur la place des Martyrs, début 2019, un mois seulement avant le soulèvement populaire algérien. Au gré des rencontres sur cette place mythique où Narimane Baba Aissa a enfoui ses souvenirs...

Djiguène

CHRONIQUES FAMILIALES Djiguëne par Nicolas Bellaiche et Flora Beillouin Leur blaze ? Lady Z, Selbe Diouf ou DJ Nina. Il y a dix ans, ces trois Dakaroises partageaient une même passion pour le hip-hop mais ne se connaissaient pas. Aujourd’hui, sous l’impulsion de la photographe Ina Thiam et de son...

Ce n’est pas comme si…

© Lucie Dupont Ce n’est pas comme si...  par Lucie Dupont Ce n'est pas comme si nous n'étions pas prévenus. De l'importance de préserver l'environnement et la biodiversité. Ce n'est pas comme si aucun organisme ne travaillait sur la cette question. Les Sea Shepherd sont-ils là pour s'amuser en...

La sala de urgencias

EX VOTO La sala de urgencias Poème d’Antonio Reyes Carrasco (Mexique) extrait de son recueil Lxs Perrxs del Soconusco, publié par Editorial Sophia et lu par Flora Beillouin (France). Las salas de urgencias de los hospitales del seguro popular  suelen tener un aroma antibiótico,  los quejidos se...

Comment te le dire

VU A LA TELE Comment te le dire ? par  Hervé Hermel Vidéo réalisée dans le cadre d’un Kino organisé par l’association Carmen sur le thème “Lettre au vaste monde”.

Blues Phenix

Blues phenix  par Amir Chelly  Sculpture réalisé au mois de Janvier 2020 au lieu de Maris à Monastir/ Tunis. la sculpture inspiré par la légende du Phoenix. C'est un oiseau mythique caractérisé par son pouvoir de renaître après s'être consumé dans les flammes. Il symbolise la force du renouveau "...

L’intersection

© Flora BeillouinTraversées poétiques  L'intersection  par  Jasmine Sebbani (Je suis à l’intersection. ) Ne suis-je pas une femme ?  Ne suis-je pas noire ?  Ne suis-je pas maghrébine ?  Ne suis-je pas queer ?  (Ne suis-je pas dominée ?)  Je suis à l’intersection mais le monde n’a pas de place pour...

A mes esprits

© Julien Pitinome - Collectif OEIL EX VOTO A mes esprits par  Gail-Angee Migan A mes esprits. Aujourd'hui, je vous salue tous les matins, à mon réveil. Je vous donne à boire lorsque nous nous réunissons en famille, pour une fête, ou simplement pour le plaisir d'être ensemble le dimanche midi....

Pyramide d’un moi roi

© Hélène Konkuyt Traversées poétiques  Pyramide d'un moi roi par Solenn Depuis Lille, Tunis et Buenos Aires, trois rappeurs se répondent dans un rap confiné depuis chez eux, autour du thème traverser et circuler.  

En avant pour la bataille !

EX VOTO En avant pour la bataille ! par Eric Frotté © Sophie Bourlet EN AVANT POUR LA BATAILLE ! Il y a des jours qui ont l'éternité. Il y a des jours qui s'rebiffent, parlent autrement, dissonent.  Il y a des jours de colère ébouriffée, festive. Il y a des jours sans arrangements aux injonctions...

Le combat

 Le combat par Adré © Adré Un dyptique sur le combat, deux personnages qui s'opposent par la position de leurs corps, par la technique employée mais liés par un noir et blanc. Ici la contradiction entre le sombre et le clair est nuancée par des masses intermédiaires car finalement pour qu'il y ait...

Welcome to Tapajiuston

Traversées poétiques  Welcome to Tapajiuston par  Giulia Trobbiani Ce poème d'Antonio Reyes Carrasco (Mexique) est extrait du recueil "Lxs perrxs del Soconusco", publié par Editorial Sophia et lu par Giulia Trobbiani (Italie). Antonio Reyes Carrasco, Tuxtla, Mexico Welcome to Tapajiuston  Se trata...

Ligne de fuite

© Julien Pitinome - Collectif OEIL Traversées poétiques  Lignes de fuite  par Malice et Louise À toi contestataire, On laissera des poèmes sur les murs Qu'un agent d'entretien effacera. Graffiti interdits  Expression libre De la temporalité de l’Etat Alors on les écrira sur les trottoirs. Mamie...

The Long Day’s March 

© Kwasi Ohene-Ayeh  Traversées poétiques  The Long Day's March  de Onésimo Silveira All the walls will give way To the fury of our feet  And no one will falter in the long day's March  Which waits for the blood  To devour the dust on the roads  Drunk with our shouting  We shall darken the...

Abcédaire poétique révolutionnaire

Traversées poétiques  Abcédaire poétique révolutionnaire par Anne Bocandé “Est-il possible que personne ne sache dire, avec les mots de la vie publique, que nous vivons et résistons ensemble ? S’il en est ainsi, que l’on s’empare alors des mots des poètes”. C'est notamment Cette invitation de...

Adbellah Samate, récit d’un combat

VU A LA TELE Adbellah Samate, récit d’un combat par Timothée Vinchon & Sophie Bourlet Abdellah Samate, ancien mineur des Houillères, profondément humaniste et président de l’Association des Mineurs Marocains du Nord-Pas-de-Calais, nous livre un témoignage sur sa vie et son combat contre les...

EXPATRIÉ ET MIGRANT – 3

  © Flora BeillouinLes « chicanos » utilisent parfois cette formule poétique qu’on peut lire sur les T-shirts et sur les murs de Los Angeles : « Ce n’est pas moi qui ai traversé la frontière, c’est la Frontière qui m’a traversé.e. » Parce qu’on a toutes et tous, des histoires de passages de...

Revues de presse

© Sophie BourletVU A LA TELE Revues de presse par Sophie Bourlet Bouc émissaire https://reporterre.net/Dans-les-quartiers-populaires-les-violences-policieres-se-poursuivent-durant-le...

Épidémie sur braises

© Jérémy PaoloniEpidémie sur braises  par Jérémy Paoloni C'est dans un climat social tendu, alors que les braises du mouvement des gilets jaunes ne sont pas éteintes, qu'Emmanuel Macron annonce une nouvelle réforme des retraites. Les syndicats, opposés à cette nouvelle réforme, entament alors une...

       Rêver – imaginer

Plage de Finisterra, Espagne

© BENGERITE EX VOTO Plage de Finisterra, Espagne par Bengerite Cadre idyllique, après un mois et 1000km à marcher sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle. Quelques dizaines de personnes dorment sur la plage et tous les soirs, un grand feu où tout le monde se retrouve. Beaucoup, comme moi, n'y restent que quelques jours, pour se reposer et profiter des derniers instants du voyage. Certains sont là depuis un mois, deux mois, plus. Quelques-uns sont même là depuis des années : cette plage...

Histoire d’un lillois

© Nicolas lee CHRONIQUES FAMILIALES Histoire d'un lillois par Camélia Sghayare Nous l’appellerons « lui », « il » ou « le jeune homme ». Il habite dans un quartier populaire de Lille, et son rêve depuis enfant c’est d’être riche, d’avoir de l’argent. Âgé de 14 ans, il admirait « les grands » de son quartier qui avaient de belles voitures, des vêtements de marque. Un jour, ils lui ont dit qu’il pourrait avoir la même chose, et réaliser son rêve d’avoir de l’argent. Le jeune homme n’a pas hésité...

Un réfugié Rohingya

© JULIEN PITINOME – COLLECTIF OEIL Un réfugié Rohingya ”  Poème de Mayyu Ali A Rohingya Refugee   “I can be killed here in Bangladesh. My body can earn a proper funeral. Sending me back to Myanmar is immature, Not even the assurance of a funeral there!”   Triggering suicidal ideas in Cox’s Bazaar While my sisters are trafficked and my brothers kidnapped. Every refugee wishes to go back home, Why do I need to deny myself?   Despite the longest-running mind movie, I still shout...

Ex-voto à Goliarda Sapienza

© Flora Beillouin EX VOTO Ex-voto à Goliarda Sapienza par Isabelle Fruchart

Un petit bateau sur l’eau

Grand Aziz par Grand Aziz et Benjamin Perrot Et pendant ce temps, à Tunis, les habitants de la médina construisent un bateau. Des amis du quartier populaire de La Hafsia, ont souhaité partager avec vous leur rêve commencé depuis quelques mois, qui ne s’arrête ni avec le confinement, ni avec le Ramadan qui a commencé hier. Un projet de l’atelier de design collaboratif El Warcha, un texte écrit par Aziz et Ben.Meanwhile, in Tunis, the inhabitants of the medina are building a boat. Friends from...

Expatrié et migrant – 2

  © Flora Beillouin Les « chicanos » utilisent parfois cette formule poétique qu’on peut lire sur les T-shirts et sur les murs de Los Angeles : « Ce n’est pas moi qui ai traversé la frontière, c’est la Frontière qui m’a traversé.e. » Parce qu’on a toutes et tous, des histoires de passages de frontières, réelles ou symboliques, qui nous ont marqué.e.s.Le jour où la frontière m’a traversé.eExpatrié et Migrant (2) par François Nollet Je m’appelle François, lui Sofien. Nous sommes attablés à la...

Rêves bichromatiques

© Sophie bourlet CHRONIQUES FAMILIALES Rêves bichromatiques par Sophie Bourlet Des rêves en noir et blanc... Portrait de trois jeunes femmes au bord de l'eau.    Au mois de mars 2020, confinée, j'ai interrogé à distance les personnes avec j'ai commencé à rêver, il y a une dizaine d'années. Que sont devenu leurs rêves aujourd'hui, face à cet avenir incertain ?

Journal d’une imagination très fertile

Sophie Bourlet VU A LA TELE Journal d'une imagination très fertile par Sophie Bourlet https://www.aljazeera.com/news/2020/04/zimbabwe-president-threatens-fake-news-author-20-years-jail-200414150840843.html https://www.aljazeera.com/news/2020/04/uae-announces-5500-fine-coronavirus-fake-news-200418153715552.html http://www.slate.fr/story/189075/plus-300-personnes-meurent-iran-apres-bu-methanol-contre-coronavirus-epidemie-confinement...

La fée des Djinns

Sophie Bourlet VU A LA TELE La fée des Djinns par Marius, Jeanne Mercier et Baptiste de Ville d'Avray Film inspiré de l’œuvre de l'artiste Btihal Remli. Un jeune garçon décide de fabriquer une recette magique afin de libérer la fée des Djinns des mains d'un dragon méchant.

Babysitting a Shark in a Coldroom

© Kelvin Haizel Rencontre avec ... Babysitting a Shark in a Coldroom par Kelvin Haizel Our present theme "to dream, to imagine" brings the concept of 'virtual time' to my mind. And the image that goes with it is artist Kelvin Haizel's "Babysitting a Shark in a Coldroom" (2018) photography series. For me the image,  with all its paradoxes, impossibilities and contradictions, speaks to the radically new laws of visuality, of perception, and of cognition by which our digital paradigm sets for us....

       TRAVERSER-CIRCULER

Frontières

  © Aroussi Tabbena Les « chicanos » utilisent parfois cette formule poétique qu’on peut lire sur les T-shirts et sur les murs de Los Angeles : « Ce n’est pas moi qui ai traversé la frontière, c’est la Frontière qui m’a traversé.e. » Parce qu’on a toutes et tous, des histoires de passages de frontières, réelles ou symboliques, qui nous ont marqué.e.s.Le jour où la frontière m’a traversé.eFrontières Illustration: Aroussi Tabbena Texte: Zaineb Benhammouda

Bouge qui peut ou bouge qui veut

Le jour où la frontière m’a traversé.e Bouge qui peut ou bouge qui veut Papy Maurice Mbwiti - Victor Brévière Un texte que nous envoie l'auteur Papy Maurice Mbwiti : "A LA DÉRIVE" , de Victor Brévière Un texte que nous envoie l'auteur Papy Maurice Mbwiti : "Dans ma culture, on l’appelle Mopaya, le visiteur, le mot étranger n’existe pas chez moi, personne ne peut être étranger s’il a deux yeux, deux mains et deux pieds. Seuls les esprits maléfiques rencontrés la nuit peuvent l’être, encore...

Les 28 lois du voyage

© LUCILE COPPALE  “Les 28 lois du voyage” par Lucile CoppaleUn autre jour, en me baladant je suis tombée sur une fresque appelée «  Les 28 lois du voyage  » , écrites par deux exilés éthiopiens nommés Sinti et Dag, qui habitent aujourd’hui à Rome. La fresque est signée, elle a été créée en mai 2019 par Pigment Workroom , un atelier d’art urbain à Bari. Parmi les «  28 lois du voyages  », la loi numéro 17 m’a particulièrement marquée. Celle-ci dit qu’il faut se remémorer constamment les raisons...

Silence extérieur, bouillonnements intérieurs

NOUVELLES CARTOGRAPHIES Silence extérieur, bouillonnements intérieurs par Anne Bocandé et Sophie Bourlet ENGLISH VERSION

Circulation obligatoire

© Sophie bourlet ILLUSTRATIONS "Circulation obligatoire"  de Sophie Bourlet

“Papi fin”, pellicule à développer

© JULIEN PITINOME CHRONIQUES FAMILIALES « PAPI, FIN » , pellicule à développer par Julien Pitinome La mort de Manu Dibango, il y a une semaine, m’a renvoyée au douloureux souvenir des derniers moments de vie de mon grand père.  Nous sommes le 1er avril 2019, ce jour où les blagues sont les bienvenues ...  Un coup de fil de ma maman pour m’annoncer qu’il était parti. Non ce n’est pas une blague mais un dernier soupir qui venait marquer une fin, un passage, une traversée. Mon grand-père...

Fuites Urbaines

Sophie Bourlet VU A LA TELE FUITES URBAINES par Sophie Bourlet Urban leaks - Fuites Urbaines. All over the world, for very different goals, the traffic between cities and countryside is reversing. Coronavirus : in Ivory Coast, Abidjan nearly isolate, leave or stay ? Metropolisation of the world, one of the cause of the pandemy.  In Africa, Covid-19 feeds a wave of urban exodus . Coronavirus : in quarantine, Brazzaville emptied of his inhabitants. Covid 19 - A spacial reversing. Millions of...

De la Belgique à la Tunisie

  © Flora Beillouin Les « chicanos » utilisent parfois cette formule poétique qu’on peut lire sur les T-shirts et sur les murs de Los Angeles : « Ce n’est pas moi qui ai traversé la frontière, c’est la Frontière qui m’a traversé.e. » Parce qu’on a toutes et tous, des histoires de passages de frontières, réelles ou symboliques, qui nous ont marqué.e.s.Le jour où la frontière m’a traversé.e ... De la Belgique à la Tunisiepar François NolletJe m’appelle François, lui Sofien. J’ai mis des mois à...

WHERE TO GO ?

© VAJO ILLUSTRATIONS "WHERE TO GO ?"  de Vajo, artiste tunisien résidant à Tunis

QUELLE SERA LA NOUVELLE CARTOGRAPHIE DU MONDE APRÈS CETTE CRISE ?

© Jean-David Nkot NOUVELLES CARTOGRAPHIES "Quelle sera la nouvelle cartographie du monde après cette crise ?" entretien de Anne Bocandé avec Jean-David Nkot Artiste visuel, Jean David Nkot s’est particulièrement fait connaître sur la scène artistique camerounaise d’abord, avec l’installation « Le Mémorial des martyrs », présentée en 2014 à Doual’art. Trois ans plus tard, pour le festival SUD (Salon Urbain de Douala), il interroge dans « Les Dits et les Non-Dits » la mémoire de Ruben Um Nyobé,...

Le labo en quelques mots

Le Labo 148 est une agence de production de contenus originaux, un laboratoire d’expérimentation à la lisière entre pratiques artistiques et journalistiques porté par la Condition Publique à Roubaix.

Sa rédaction mêle des jeunes engagés, curieux, initiés ou non au journalisme… Ils viennent de la métropole lilloise, issus des quartiers populaires, étudiants en journalisme de l’ESJ Lille, en école d’art, apprentis. Ils sont passionnés par l’image et les médias. Le labo a pour ambition de générer des formats innovants, au ton spontané, sur des thématiques de société qui sont au cœur des préoccupations des jeunes. La mixité étant un des grands atouts du projet.

La réelle implication des jeunes qui participent au projet témoigne de la nécessité de créer des espaces d’expression collective. En racontant des histoires sous toutes leurs formes sans œuvrer dans l’urgence, en valorisant les gens et leurs parcours, en explorant et questionnant les problématiques de société, en pratiquant un journalisme du réel, engagé, où subjectivité et altérité cohabitent…

Saisons

Nouvelles cartographies

“Nouvelles cartographies – Lettres du Tout-Monde” est un projet de création expérimental et ouvert à tou.te.s, que nous, artistes et journalistes associés au Labo 148, engageons dans la crise sanitaire internationale actuelle. 

Quelle sera la cartographie du monde après cette crise ? Que redéfinit-elle ? Quelles urgences « à rêver un autre rêve, à inventer d’autres espoirs » s’imposent ?

REVOLTE(S)

Perçue comme une entité complexe, lointaine ou inquiétante, l’idée européenne suscite peu l’enthousiasme chez les jeunes. Les médias participent à ce désintérêt en laissant les thèmes européens, jugés trop techniques, aux seuls spécialistes. Seuls les grands événements sont traités sur le vif, la contextualisation restant cantonnée à quelques émissions. À l’approche des élections, le Labo 148 s’est donc intéressé à la manière dont les politiques européennes impactent notre quotidien, ainsi qu’aux changements que les jeunes aimeraient voir advenir.

Vous avez dit Europe ?

Perçue comme une entité complexe, lointaine ou inquiétante, l’idée européenne suscite peu l’enthousiasme chez les jeunes. Les médias participent à ce désintérêt en laissant les thèmes européens, jugés trop techniques, aux seuls spécialistes. Seuls les grands événements sont traités sur le vif, la contextualisation restant cantonnée à quelques émissions. À l’approche des élections, le Labo 148 s’est donc intéressé à la manière dont les politiques européennes impactent notre quotidien, ainsi qu’aux changements que les jeunes aimeraient voir advenir.

Faire corps

Conçu dès la naissance de l’humanité en regard avec l’esprit, comment envisage-t-on le corps aujourd’hui ? Siège de l’obsession des apparences, représentations philosophiques et sacrées ou sujet à polémiques dès qu’il s’agit de bioéthique, le corps est multiple, insaisissable. En évolution constante, aux prises avec le temps, l’environnement et la technologie, il se fait tour à tour objet, outil et vecteur d’expression.

Home Sweet Home ?

Home sweet home ?

Que signifie « habiter » ? Avoir un lieu à soi où l’on peut s’abriter, penser, se reposer, chanter faux sous la douche ? Le Labo 148 s’est aventuré dans cet étrange interface entre intérieur et extérieur, à la rencontre de tous ceux qui pensent l’habitat, mais aussi de ceux qui habitent et n’habitent pas.

Dis-moi comment tu bosses !

Chercher du sens, trouver sa place, gagner sa vie : le Labo 148 a exploré le paysage complexe de nos rapports au travail dans un monde où il se fait rare et rime parfois avec souffrance. Vers une réinvention collective où chacun est amené à jongler entre nécessité et épanouissement.

Aller en manif ? même pas peur !

Il y a quelques mois, nous sommes allé.es à la rencontre de Sabine, Carole, Florian et Gabriel.le* afin d’évoquer la répression policière au cours des derniers mouvements sociaux. Un reportage de Janice BOHUON , Lucie RAYNAUD et Jérémy PAOLONI. Peu de choses ont...

lire plus

Internet : stop à la surveillance généralisée !

Sommes-nous capables de nous révolter contre la surveillance de masse et la violation de la vie privée sur le web et dans nos smartphones ? Découvrez le 3e reportage de la série « Révoltes », par les « Haut-Parleurs » du LABO 148 à la Condition Publique à Roubaix Un...

lire plus

La Rédac du Labo

Les dernières entrées…

Safia Gherab, journaliste

Elle s’appelle Safia. Elle a 16 ans, elle est en première (plus pour longtemps). À chaque fois qu’on lui demande qui elle est, elle coince. Qui est-elle ? Quelles sont ces qualités, ces défauts ? Véritablement, elle ne sait pas.

Léa Aujal, journaliste

Léa a 20 ans et parallèlement à ses études de sociologie, elle appréhende le milieu journalistique à l’académie de l’ESJ Lille. Difficile parfois de trouver le mot juste pour témoigner d’une situation, c’est là que la photographie fait sens.

Enzo Maubert, journaliste

Jeune lillois de 18 ans originaire du Mans, Enzo est étudiant à l’Académie ESJ Lille et en licence de sociologie.
De ses premiers reportages au collège en découlera une passion inébranlable pour la vidéo et le journalisme et encore aujourd’hui, c’est le plaisir d’échanger, de rencontrer et de raconter de véritables histoires qui l’anime.