Alice Rouja s’est interrogée sur les sons produits par le travail.

Peut-on traduire les rythmes, les cadences, les matières et la fluidité des gestes et des échanges, juste en mixant de petites scènes de vie à l’oreille des auditeurs ? La réponse est oui. Ici, la Pizzeria.