Traversées poétiques 

The Long Day’s March 

de Onésimo Silveira

All the walls will give way

To the fury of our feet 

And no one will falter in the long day’s March

 Which waits for the blood 

To devour the dust on the roads 

Drunk with our shouting 

We shall darken the landscape from afar 

From penal colonies 

We shall at last smile up at the star-light. 

Tous les murs vont  s’ouvrir

A la fureur de nos pieds 

Et personne ne faiblira dans la longue journée de Marche  Qui attend le sang 

Pour dévorer la poussière sur les routes 

Ivre de nos cris 

Nous devons assombrir le paysage lointain

Des colonies pénitentiaires 

Nous devons  finalement sourire à la lumière des étoiles.

A diffuser sans modération !