Le LABO148, projet media de la Condition Publique, est une agence de production qui réunit des jeunes de la métropole lilloise pour produire des contenus journalistiques et artistiques. En ces temps de confinement, le LABO148 lance avec ses partenaires une conversation mondiale pour réfléchir aux nouvelles cartographies du monde après la crise. Cette conversation est menée par le LABO148, l’artiste en résidence Kwasi Ohene-Ayeh du collectif d’artistes ghanéens Exit Frame dans le cadre de la saison culturelle AFRICA2020 à la Condition Publique, en relation avec les journalistes en résidence Anne Bocandé et Sophie Bourlet, et la maison d’édition La Marge.

Nous devons forcer ce monde à rêver un autre rêve, à inventer d’autres espoirs, à sortir des prisons battues du colonialisme et du néocolonialisme. Par notre espoir conjugué nous devons aider les regards à y voir autrement, pour le salut d’une Terre que nous condamnons à la peine capitale. Il faut une autre génération d’amoureux de la Terre, qui soient capables de porter les douleurs d’une révolution qui soit autre chose que la violence pure et simple. […] L’avenir c’est toujours devant nous. Oeuvrons pour lui. »

Lettre de Sony Labou Tansi à Guy Lenoir. 13 septembre 1986.

Cet ex-voto du peintre mexicain Alfredo Vichis implore la Vierge de Guadalupe pour aider les exilés à franchir la frontière des Etats-unis où ils pourront accomplir leur rêve.

Ex voto from the Mexican painter Alfredo Vichis

Nous lançons un appel à créations : vous avez envie de remercier ou de formuler un vœu à quelque chose ou à quelqu’un ? Vous avez désiré ardemment qu’un événement se produise ? Vous vivez ou avez vécu une situation critique et vous avez envie de remercier ou d’invoquer quelqu’un ? A qui vous adresseriez-vous et comment ?

Ce peut-être une lettre comme Sony Labou Tansi à Guy Lenoir, une peinture votive comme Alfredo Vilchis Roque, des lettres accompagnées de portraits comme le projet “ça va bien se passer” , des lettres fictives telle le “monologue du virus aux humains”…  Partout dans le monde, on observe des formes différentes de marques de remerciements, de demandes et d’invocations : arbres à loques dans le Nord, peintures narratives au Mexique, cerf-volants mortuaires au Guatemala, maquettes de bateaux chez les marins, parties du corps en métal en Italie, plaques de marbre, etc. Des artistes, des poètes revisitent aussi ces traditions en s’adressant à des entités de leur choix, pas nécessairement religieuses mais aussi païennes ou Dada : plantes, animaux, figures tutélaires, Pachamama, monstre de spaghetti géant, artistes inspirants, etc.

A   V O U S  !

Envoyez-nous vos peintures, textes, dessins, gravures, slam, poèmes, photographies,

vidéos, que vous adressez à quelqu’un ou quelque chose.

COMMENT REJOINDRE LE PROJET ?

Vous pouvez nous envoyer vos productions libres sur la thématique de votre choix, ou en réaction à d’autres œuvres postées sur les réseaux, sur :

CE FORMULAIRE

En précisant votre nom, prénom, ou pseudo, avec un petit mot si vous le souhaitez !

Limite du projet : 1er Juin 2020

(mais nous réceptionnons des œuvres tout au long du projet !)

contact : agence@labo148.com

A diffuser sans modération !