© Aroussi Tabbena

Les « chicanos » utilisent parfois cette formule poétique qu’on peut lire sur les T-shirts et sur les murs de Los Angeles : « Ce n’est pas moi qui ai traversé la frontière, c’est la Frontière qui m’a traversé.e. » Parce qu’on a toutes et tous, des histoires de passages de frontières, réelles ou symboliques, qui nous ont marqué.e.s.

Le jour où la frontière m’a traversé.e

Frontières

Illustration: Aroussi Tabbena

Texte: Zaineb Benhammouda

A diffuser sans modération !