Saison Traverser-circuler

Doit-on rester ou partir ? Franchir, s’affranchir, raser les murs ou les repeindre ? En 1998, l’artiste, poète et pédagogue ghanéenne kąrî’kạchä seid’ou, interrogeait déjà nos cartographies estropiées dans son texte Sores and Scars.
“les frontières ne sont-elles pas des cicatrices les cicatrices ne sont-elles pas des plaies des plaies mortes des rappels de notre douleur oubliée”
Le frisson qui parcourt ces jours-ci la peau du monde chamboule l’ordre établi et ses digues conçues pour contenir les débordements. Sa nature est poreuse. Les éléments qui la compose sont volatils : l’eau, l’air, les idées, les sentiments, la poésie, la musique, l’humour ne supportent ni visas, ni couvre-feux. Bien entendu, la violence sourd. Dans les inégalités, lorsqu’il s’agit de se mettre à l’abri, de fuir un camp de fortune, d’avoir accès aux soins. Dans l’abandon des plus vulnérables, les pillages à venir, les déclarations meurtrières et les dérives liberticides. Mais nous assistons actuellement à l’éclosion d’élans insoupçonnés, à des renversements spatiaux inattendus. Aujourd’hui, en France comme à Madagascar, la tentation d’un exode pousse les urbains à fuir les villes comme si le monde rural incarnait soudain un refuge possible. Au Portugal, on régularise les exilés pour faciliter leur prise en charge. Les contours des rapports de force Nord/Sud ou ruralité/urbanité deviennent flous. Et partout, les métiers d’ordinaire invisibles, méprisés, dévalués, sont tout à coup portés aux nues, comme si l’on admettait enfin qu’on puisse démêler l’essentiel du superflu. C’est depuis ces interstices, ces points de bascule que nous vous proposons d’annoter et de raturer les cartes ensemble pour mieux les rebattre demain.

Frontières

Frontières

  © Aroussi Tabbena Les « chicanos » utilisent parfois cette formule poétique qu’on peut lire sur les T-shirts et sur les murs de Los Angeles : « Ce n’est pas moi qui ai traversé la frontière, c’est la Frontière qui m’a traversé.e. » Parce qu’on a toutes et tous, des...
Les 28 lois du voyage

Les 28 lois du voyage

© LUCILE COPPALE  “Les 28 lois du voyage” par Lucile Coppale Un autre jour, en me baladant je suis tombée sur une fresque appelée «  Les 28 lois du voyage  » , écrites par deux exilés éthiopiens nommés Sinti et Dag, qui habitent aujourd’hui à Rome. La fresque est...
Fuites Urbaines

Fuites Urbaines

Sophie Bourlet VU A LA TELE FUITES URBAINES par Sophie Bourlet ENGLISH VERSION - Urban leaks Urban leaks – Fuites Urbaines. All over the world, for very different goals, the traffic between cities and countryside is reversing. Coronavirus : in Ivory Coast,...
NOMADES

NOMADES

CHRONIQUES FAMILIALES NOMADES par Flora Beillouin Toutes les familles ont des histoires habitées par le mouvement. Des exils parfois longs et douloureux, des expatriations parfois choisies, des déplacements parfois à deux blocs l’un de l’autre. Ces...