Saison Se raconter-se représenter

On n’existe pas sans les autres. Nos identités ne sont jamais acquises ou immuables. L’acte de « se raconter, se représenter » passe forcément par le miroir de l’autre, des autres, proches ou lointains. Cette démarche implique un cadre relationnel conscient où les participants ne sont pas nécessairement animés par une volonté de consensus. Il s’agit plutôt d’affirmer une humanité collective par des positions subjectives singulières. Une forme de solidarité qui s’élèverait au-dessus des identités ethniques et des différences de classe. Comment choisit-on de parler de soi aux autres ? Comment parlent-ils de nous ? Quelle est la part d’imaginaire et de fantasme dans ces récits, aujourd’hui exaltés par l’omniprésence des réseaux sociaux ? Que se passe-t-il quand on tombe le masque social ? Et si le récit de soi est à la source des récits collectifs, comment opposer des contre-discours aux récits dominants ? Sans doute, déjà, en se réappropriant la parole. En leur substituant d’autres voix. Car les mots qu’on emploie, la maîtrise de la langue, sont des outils de pouvoir puissants pour construire ce que le philosophe Souleymane Bachir Diagne appelle un “pluralisme dans l’universel” : “L’universel n’est pas donné, il s’éprouve dans les luttes multiples et la manière, encore à déchiffrer, dont elles convergent et se mènent ensemble, solidairement, dans la visée d’un horizon commun d’émancipation.” Alors que nous luttons tous, actuellement, contre le COVID-19, nous sommes obligés de faire face aux incertitudes qu’il fait peser sur nos conditions médicales, psychologiques, économiques et technologiques par des mobilisations et des efforts de coopération tant au niveau local qu’international. C’est dans cette optique que nous sollicitons votre contribution à ce thème.

Algérie Chouhada

Algérie Chouhada

CHRONIQUES FAMILIALES Algérie Chouhada par Narimane Baba Aissa L’histoire commence dans la rue à Alger, sur la place des Martyrs, début 2019, un mois seulement avant le soulèvement populaire algérien. Au gré des rencontres sur cette place mythique où Narimane Baba...
Djiguène

Djiguène

CHRONIQUES FAMILIALES Djiguëne par Nicolas Bellaiche et Flora Beillouin Leur blaze ? Lady Z, Selbe Diouf ou DJ Nina. Il y a dix ans, ces trois Dakaroises partageaient une même passion pour le hip-hop mais ne se connaissaient pas. Aujourd’hui, sous l’impulsion de la...
Ce n’est pas comme si…

Ce n’est pas comme si…

© Lucie Dupont Ce n’est pas comme si…  par Lucie Dupont Ce n’est pas comme si nous n’étions pas prévenus. De l’importance de préserver l’environnement et la biodiversité. Ce n’est pas comme si aucun organisme ne travaillait sur la...
La sala de urgencias

La sala de urgencias

EX VOTO La sala de urgencias Poème d’Antonio Reyes Carrasco (Mexique) extrait de son recueil Lxs Perrxs del Soconusco, publié par Editorial Sophia et lu par Flora Beillouin (France). Las salas de urgencias Las salas de urgencias de los hospitales del seguro popular ...
Comment te le dire

Comment te le dire

VU A LA TELE Comment te le dire ? par  Hervé Hermel Vidéo réalisée dans le cadre d’un Kino organisé par l’association Carmen sur le thème “Lettre au vaste monde”. Comment te le dire ? from Association Carmen on...
Blues Phenix

Blues Phenix

Blues phenix  par Amir Chelly  Sculpture réalisé au mois de Janvier 2020 au lieu de Maris à Monastir/ Tunis. la sculpture inspiré par la légende du Phoenix. C’est un oiseau mythique caractérisé par son pouvoir de renaître après s’être consumé dans les...
L’intersection

L’intersection

© Flora Beillouin Traversées poétiques  L’intersection  par  Jasmine Sebbani (Je suis à l’intersection. ) Ne suis-je pas une femme ?  Ne suis-je pas noire ?  Ne suis-je pas maghrébine ?  Ne suis-je pas queer ?  (Ne suis-je pas dominée ?)  Je suis à...
A mes esprits

A mes esprits

© Julien Pitinome – Collectif OEIL EX VOTO A mes esprits par  Gail-Angee Migan A mes esprits. Aujourd’hui, je vous salue tous les matins, à mon réveil. Je vous donne à boire lorsque nous nous réunissons en famille, pour une fête, ou simplement pour le...
Thank You Satan

Thank You Satan

EX VOTO Thank you satan par Tara Lennart C’est fou tout ce qu’on peut penser en une seconde. Le temps de perdre l’équilibre d’entrevoir l’abîme qui tente d’aspirer mon corps. Sentier trop étroit mauvaise visibilité terrain glissant faux pas chute définitive. Ne me...
Nostalgie maternelle

Nostalgie maternelle

CHRONIQUES FAMILIALES Nostalgie maternelle par Thierno Nostalgie maternelle,  nostalgie maternelle. A peine quatorze ans je suis parti  sans ma mère  ignorant le risque qui m’attendait dans un voyage sans retour  la plupart des personnes ont dû partir  parce que...
Magie Queer

Magie Queer

Traversées poétiques  MAGIE QUEER par Jil Kays Choisir son nouveau nom – Se réapproprier son corps  : le modifier, le marquer, le dessiner, enlever des bouts, en rajouter – Faire groupe, faire cause commune, être un groupe d’initié-es solidaires...